Comment gérer rapidement vos émotions en entreprise avec l’EFT

Vous travaillez en entreprise et votre boss vous demande de gérer vos émotions ? Vous êtes sous pression permanente et vous risquez d’exploser à tout moment ? La peur fait partie intégrante de votre vie ? Les émotions gouvernent votre existence ? La moindre petite araignée vous fait sauter au plafond ? Votre cœur menace d’exploser rien qu’à l’idée de parler devant un groupe ? Découvrez une technique fabuleuse pour libérer les émotions qui empoisonnent votre vie depuis des lustres.

Toutes les études scientifiques le prouvent. Les émotions ont un impact sur notre santé : mal de dos, douleur au ventre, burn out… Contrairement au diktat de la société actuelle qui nous oblige à « gérer ses émotions », à « tenir ses nerfs » ou à « rester exemplaire », il est absolument vital d’exprimer ses émotions.

« La cause de toute émotion négative est une perturbation de notre système énergétique corporel » – Gary CRAIG

Au début des années 90, Gary Craig, ingénieur passionné de développement personnel,  met au point des techniques qu’il appelle EFT (Emotional Freedom Techniques – Techniques de Libération des Emotions).

Issu de différents courants récents ou ancestraux (Thought Field Therapy – Thérapie du Champ Mental -, acupuncture, Programmation NeuroLinquistique, kinésiologie…), l’EFT est une forme d’acupression pour libérer les émotions « négatives » et enlever la charge émotionnelle de l’événement bouleversant ou douloureux.

L’EFT fait partie de la nouvelle famille des thérapies énergétiques fondées sur le lien corps-esprit. Ce principe d’une extraordinaire simplicité émerge en force dans le monde des psychothérapies et de la santé alternative, et se répand à vitesse grand V dans toute la France.

Envie de découvrir comment fonctionne cette formidable technique ? Alors suivez le guide.

Comment ça marche ?

C’est très simple. Vous allez juste tapoter ou frotter doucement avec les doigts certains points spécifiques situés sur vos méridiens et concentrer toute votre attention sur le problème qui vous importune, qu’il soit émotionnel, mental ou corporel.

En stimulant certains points situés sur le visage, le haut du corps et les mains tout en pensant à ce qui vous pourrit la vie, vous harmonisez la circulation de l’énergie dans le corps.

Après la stimulation, vous conservez la mémoire de l’évènement qui vous a perturbé, mais vous n’en ressentez plus la charge émotive qui l’accompagnait. Un vrai soulagement.

Simple d’utilisation, la technique s’apprend en un clin d’œil et peut être utilisée sur soi, avec un praticien expérimenté ou seule sans accompagnement. C’est une méthode efficace, amusante et facile à apprendre. Les enfants l’adorent.

L’EFT est une méthode douce qui n’a pas besoin de raviver les souvenirs traumatiques. Cependant, pour des problèmes complexes et un travail en profondeur, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Les résultats obtenus sont souvent impressionnants.

Je me souviens qu’après ma formation avec Jean Michel Gurret (formateur émérite en France), j’ai définitivement éradiqué des douleurs au ventre que je trainais depuis quatre ou cinq ans.

Tous les examens médicaux (radios, IRM, prises de sang…) que j’avais pu faire indiquaient que tout était normal. Pourtant, mes intestins continuaient à me faire souffrir le martyr quotidiennement.

Après 5 minutes de tapotement, j’ai soudain réalisé que ce problème remontait au moment où j’avais été « larguée comme une merde »… Vous voyez le lien ? « Merde »… « Intestins »… La douleur a instantanément disparu.

J’ai alors continué ma séance sur les émotions liées à cet épisode encore douloureux pour moi, cinq ans plus tard. Le mal de ventre qui me faisait tant souffrir a complètement été anéanti et n’est jamais revenu. Quel bonheur !

D’une efficacité est sans pareil pour se débarrasser d’angoisses, de phobies, de douleurs ou de traumatismes récents ou anciens (n’arrêtez jamais un traitement médical – thérapeutique ou soins médicaux – sans l’avis de votre médecin traitant), l’EFT est d’une rapidité époustouflante.

Alors comment procéder ?

Les points à stimuler (fiche à télécharger gratuitement)

Même si vous n’y connaissez rien, c’est très facile. Les points stimulés sont toujours les mêmes et toujours dans le même ordre.

Le premier point stimulé est le point karaté, situé sur le tranchant de la main.

Point Karaté

La méthode de Gary Craig prévoit ensuite le coin du sourcil, le coin de l’œil, sous l’œil, sous le nez, le creux du menton, sous la clavicule, sous le bras.

Initialement, le point sous la poitrine. Pour des raisons de pudeurs, les américains ne stimulent plus ce point. En France, nous continuons néanmoins à le tapoter, car il s’agit du méridien du foie, siège de la colère.

Points EFT du corps
Points EFT du corps

Les points suivants, se situent sur la main, sur le côté des doigts (face à soi) près de l’ongle du pouce, de l’index, du majeur, de l’annulaire.

Le point de l’annulaire se situe sur le côté opposé. Pour des raisons pratiques, ce doigt n’est donc pas stimulé mais le méridien passant sur le dessus de la main, le point stimulé se situe dans le creux se trouvant entre l’annulaire et l’auriculaire. Ce point s’appelle le point de gamme.

Points EFT de la main
Points EFT de la main

Selon les praticiens, certains point supplémentaires sont ajoutés : dessus de la tête, intérieur des poignets, derrière les oreilles… Personnellement, je stimule le dessus de la tête, point communément utilisé par une grande partie des praticiens.

Une fois sur le point de gamme, vous reprenez sur le sommet de la tête, puis le coin du sourcil, etc. jusqu’au point de gamme. Ce circuit s’appelle une ronde.

Vous connaissez les points d’acupuncture, voyons à présent le déroulé d’une séance.

La séance

    1.  Le ciblage

Avant de commencer une ronde, vous allez identifier clairement le problème, vos émotions, votre ressenti et vos pensées.

Il est possible de traiter un problème de façon générale, mais plus vous ciblerez un événement, plus les résultats seront remarquables.

Par exemple, vous pouvez traiter « la peur de parler en public » mais vous obtiendrez de bien meilleurs résultats si vous travaillez sur « la fois où j’ai parlé devant la classe pour mon exposé d’histoire quand j’étais en 5ème« .

Une fois l’événement spécifique identifié, revoyez la scène dans tous ses détails : les personnes présentes, les couleurs, les odeurs, les sons, les dialogues… bref, tout ce qui vous a marqué au fer rouge et dont vous vous souvenez encore aujourd’hui.

Quand vous repensez à cet événement avec tout ce que vous venez de décrire, que ressentez-vous  actuellement (émotions, sensations dans le corps, localisation) et quelle est l’intensité (sur une échelle de 0 à 10 – 0 étant je ne ressens rien ; 10 étant l’intensité maximale).

Que vous dites-vous de vous de négatif (je suis nulle, je suis débile, je suis une incapable, je suis une pétocharde, je ne vaux rien, je suis une moins que rien…)

Toutes ces petites phrases sont des croyances (voir mon article « Le pouvoir de l’inconscient : comment changer vos croyances et améliorer votre vie« ). Les clients que je reçois ont souvent des difficultés à trouver cette petite phrase dévalorisante, tellement elle est devenue inconsciente.

Il est pourtant indispensable que vous la trouviez car c’est souvent elle qui va vous permettre de faire le lien avec des événements plus anciens et de remonter à la source du trouble.

Une fois TOUS ces éléments identifiés, vous allez pouvoir commencer les stimulations des points d’acupuncture sur les méridiens. Mais auparavant, voyons ce que vous allez dire.

    2.  Les phrases

Parler à voix haute pour intensifier l’émotion

Tout en stimulant les points, vous allez parler A VOIX HAUTE de votre problème et de votre ressenti ACTUEL.

Lorsque vous allez tapoter le point karaté (tranchant de la main), vous allez répéter 3 fois une phrase composée de la façon suivante :

« même si …. (j’ai tel problème), je m’aime et je m’accepte comme je suis / je m’aime et je m’accepte complètement ».

Ce préambule est essentiel. En effet, pour pouvoir changer vous devez impérativement accepter d’en être là où vous êtes aujourd’hui.

Pour certaines personnes, cette formulation peut être extrêmement difficile, voire impossible à dire (mauvaise image de soi, dans le cas d’obésité ou de viol par exemple). Dans ce cas, trouvez une autre formulation : je suis comme ça aujourd’hui ; je m’ouvre à la possibilité de m’aimer un jour…

Une fois cette phrase exprimée 3 fois de suite en stimulant le point karaté, vous allez stimuler les points suivants en utilisant juste la phrase de rappel : ce problème. Autrement dit, on ne dit plus « même si » ni « je m’aime et je m’accepte comme je suis ».

Chaque point est stimulé le temps de la phrase de rappel (par exemple : j’ai peur de parler en public). Si votre problème est ciblé, vous pouvez utiliser la description et changer de phrase sur chaque point (voir exemple ci-après).

Important : en coaching, on se concentre systématiquement sur l’objectif à atteindre et donc sur quelque chose de positif. En EFT, on commence toujours la séance en se concentrant sur le négatif, et cela surprend souvent les clients qui ont peur d’ancrer leur problème. C’est le contraire.

Pourquoi ? Il vous est certainement arrivé d’avoir une conviction, d’en parler avec des personnes de votre entourage qui essaient de vous convaincre du contraire. Dans ce cas-là, vous êtes tellement convaincue de la réalité de ce que vous avancez, que vous refusez tout ce qu’on vous dit.

C’est pourquoi, en EFT, on commence par travailler sur tout ce qui est désagréable. Parce que c’est votre réalité du moment.

Les émotions associées à ce moment-là vous empêchent d’envisager autre chose et en particulier le positif. C’est seulement dans un second temps, quand l’intensité de l’émotion aura diminué, que vous pourrez envisager de voir les choses sous un angle différent.

Voyons comment avec un exemple concret.

    3.  Les rondes

Supposons que vous ayez peur de prendre la parole en public.

La première fois où vous avez eu peur, c’était en 5ème, pendant un cours d’histoire, quand vous avez fait un exposé sur Henri IV. Tous les regards étaient portés sur vous et en particulier celui de Guillaume, celui que vous détestiez le plus au monde parce qu’il se moquait tout le temps de vous.

Ce jour-là, vous avez bafouillé, et au lieu de dire « édit de Nantes », vous avez dit « Édith de Nantes ». Vous êtes devenue rouge pivoine.

Guillaume, se tordant de rire, vous a imitée, il vous a empêchée de parler, il n’a pas arrêté et la prof l’a laissé faire. Vous entendez encore les rires de vos camarades de classe.

Rien que d’y penser, votre cœur s’accélère, vous avez une boule dans la gorge et des larmes vous montent encore aux yeux. L’intensité est à son maximum (10/10) et vous vous dites que vous êtes une pauvre débile.

Point Phrase
Point karaté Même si j’ai une boule dans la gorge, que je sens les larmes qui montent et que je me dis que je suis une pauvre débile quand je repense au jour où j’ai fait l’exposé sur Henri IV, je m’aime et je m’accepte comme je suis
Même si j’ai une boule dans la gorge, que je sens les larmes qui montent et que je me dis que je suis une pauvre débile quand je repense au jour où j’ai fait l’exposé sur Henri IV, je m’aime et je m’accepte comme je suis
Même si j’ai une boule dans la gorge, que je sens les larmes qui montent et que je me dis que je suis une pauvre débile quand je repense au jour où j’ai fait l’exposé sur Henri IV, je m’aime et je m’accepte comme je suis
Dessus de la tête J’ai une boule dans la gorge
Coin du sourcil J’ai les larmes aux yeux
Coin de l’œil Je suis une pauvre débile
Sous l’œil Guillaume m’imite en train de bafouiller
Sous le nez Il se tort de rire et se moque de moi
Creux du menton Tous les copains rigolent
Sous la clavicule Je deviens rouge pivoine
Sous le bras J’ai le cœur qui s’accélère
Sous la poitrine J’ai une boule dans la gorge
Pouce J’ai larmes aux yeux
Index Les autres se moquent de moi
Majeur Je suis une pauvre débile
Auriculaire Tous les regards portés sur moi
Point de gamme Je bafouille
Dessus de la tête Je dis l’Édith de Nantes au lieu de l’édit de Nantes
Coin du sourcil J’ai les larmes aux yeux
Coin de l’œil Je suis une pauvre débile
Sous l’œil Guillaume m’imite en train de bafouiller
Sous le nez Il se moque de moi
Creux du menton Tous les copains rigolent
Sous la clavicule J’ai les larmes aux yeux
Sous le bras La maitresse laisse faire
Sous la poitrine Tout le monde rigole de moi
Pouce Je suis une pauvre débile
Index J’ai le cœur qui s’accélère
Majeur J’ai les larmes aux yeux
Auriculaire Guillaume se moque de moi
Point de gamme La maitresse le laisse faire
Si de nouveaux éléments vous viennent en tête, insérer les dans la ronde
Dessus de la tête J’ai des larmes aux yeux
Coin du sourcil Je fais tout pour les retenir
Coin de l’œil Je ne veux pas pleurer devant les autres
Sous l’œil Je ne veux pas leur faire ce plaisir
Sous le nez J’ai une boule dans la gorge
Creux du menton J’ai honte de moi

L’objectif de l’EFT est de laisser s’exprimer toutes les émotions quelles qu’elles soient (tristesse, colère, peur, angoisse, honte…). Si vous avez envie de pleurer, ne refoulez surtout pas vos larmes, elles sont l’expression de la tristesse… C’est le début de la libération ! Continuez jusqu’à ce que l’intensité de l’émotion diminue.

Quand l’intensité est inférieure à 3/10, vous pouvez commencer à apporter des éléments positifs :

Point Phrase
Dessus de la tête La réalité c’est que j’ai fait du mieux que j’ai pu à ce moment-là
Coin du sourcil J’étais stressée
Coin de l’œil Et c’est bien normal d’avoir peur de parler devant les autres quand on est au collège
Sous l’œil Parce que ce n’est pas un exercice que l’on a l’habitude de faire
Sous le nez Guillaume était vraiment méchant
Creux du menton Et la maitresse aurait dû intervenir pour le calmer
Sous la clavicule Elle n’a pas fait son job
Sous le bras Cela ne fait pas de moi une pauvre débile
Sous la poitrine Je manquais juste d’expérience
Pouce Et je l’ai fait dans des conditions difficiles
Index Ce jour-là j’ai appris que c’est important de se préparer avant de parler devant un public
Majeur Aujourd’hui je suis une adulte
Auriculaire J’ai plus d’expérience
Point de gamme J’ai le droit de remettre quelqu’un à sa place s’il se moque de moi
Dessus de la tête Parce que personne n’a le droit de se moquer de moi

Continuer jusqu’à ce que l’intensité de l’émotion soit à 0.

Repensez à la scène initiale. Généralement, elle a changé. Au départ, vous étiez dans la scène, comme si vous étiez encore dans cette maudite classe. A la fin, vous la voyez comme si vous regardiez une photographie ou un film.

Vous avez pris du recul

Il arrive aussi que la scène ait complètement changé voire disparu.

Et ce qui se produit très souvent également, c’est qu’un nouveau souvenir apparaisse… « que vous aviez complètement oublié ». Sauf que s’il ressurgit maintenant, c’est qu’il n’était pas « complètement oublié ». Il était bien présent mais écrasé par le poids du premier souvenir dont l’intensité était plus forte.

A partir de l’événement déclencheur vous pourrez suivre le fil conducteur qui mènera à l’origine de la difficulté,  remontant le plus souvent à l’enfance.

Pour les douleurs, il en va de même. Il se peut qu’après avoir fait quelques rondes sur une douleur à l’épaule, une douleur au dos ou au ventre apparaisse. Ce n’est pas la douleur qui se déplace. Mais la douleur initiale de l’épaule ayant disparue, votre esprit peut déceler une autre douleur d’intensité moins importante.

Et pour terminer, une dernière chose : pensez à boire de l’eau à la fin de votre séance (ou du traitement de l’événement si vous en traitez plusieurs à la suite).

Le taping remet l’énergie en circulation. L’eau aide à éliminer les toxines. Pendant les prochaines 24 heures, buvez plus d’eau qu’habituellement.

Maintenant, à vous de jouer… Peur de faire ressurgir de vieux démons du passé ? Commencez une ronde par « même si j’ai peur de faire ressurgir des démons du passé, je m’aime et je m’accepte comme je suis » ! Et si nécessaire, je suis praticienne en EFT. Alors n’hésitez pas à faire appel à mes services et à me contacter par le formulaire « contact« .

————————————————————

Et vous quelle méthode utilisez-vous ? Partagez votre expérience en commentaire.

Partagez sur vos réseaux sociaux préférés :
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.