Comment télétravailler avec des enfants : 9 conseils pour allier travail et confinement familial sans prise de tête

Source : ShutterStock

Comme un grand nombre de salariés, depuis lundi 16 mars 2020, et jusqu’à nouvel ordre, vous êtes confinée à la maison mais devez malgré tout assurer vos activités professionnelles. Télétravailler pour limiter la propagation du coronavirus est donc la seule alternative pour assurer vos fonctions.

Seulement voilà. Vos chères têtes blondes sont également assignées à résidence. Les plus âgées, reçoivent consignes et devoirs maison de leur établissement scolaire et vous sollicitent sans arrêt votre aide, tandis que les plus jeunes demandent attention soutenue et imagination pour les occuper des jours durant. Cela risque d’être sportif !

Le drame, c’est qu’en plus de votre job et de votre rôle de « maman » vous voilà aussi devenue Instit. Ce n’était pas du tout prévu au programme ! Vous commencez à être au bord de la crise de nerfs ? Comment allier travail et éducation des enfants ?

Voyons sans attendre la première règle à adopter.

#1 – Déterminez les espaces de chacun 

Si la maison est assez grande, l’idéal est d’avoir une pièce chacun, en plus des espaces communs (salle pour la télé ou les jeux de société, cuisine pour les repas et les pauses…). Ainsi, le dessin animé des enfants n’interfèrera pas avec l’audioconférence ; les rires ou les cris des bambins ne perturberont pas la concentration pour rédiger un rapport ou une rédaction ; la salle commune pourra être partagée pour jouer à la Wii ou jouer à un jeu de société pendant que les parents continuent à travailler durement, casque vissé sur les oreilles… Cela évitera les crises de nerfs et les disputes.

Aménagez un coin bureau dans chaque chambre avec les moyens du bord. Certains n’ont même aucun problème à s’assoir en tailleur sur le lit pendant des heures. Pour les plus jeunes, un espace jeu en solo ou coin lecture, pour conserver des temps calmes en attendant des moments plus conviviaux.

Source : Pixabay

L’important est que chacun puisse avoir un endroit tranquille où il se sentira à l’aise pour travailler, avoir tout son matériel à portée de main (ordinateur, scanner, imprimante, papier…) et se concentrer sans être dérangé par les autres.

Si ce n’est pas possible, répartissez-vous les espaces : la cuisine est réservée pour les activités pâte à sel et la salle pour les devoirs et le télétravail ; la table de la cuisine est le bureau de maman tandis que le salon est transformé en home cinéma.

Ceci étant fait, passons tout de suite au point suivant…

#2 – Définissez le cadre du confinement

Comme l’a dit Emmanuel Macron : « nous sommes en guerre ». Sans vouloir dramatiser, connaissez-vous une seule armée qui ne soit pas coordonnée ? Non. Le chef des armées de la maisonnée, c’est l’adulte. Autrement dit : vous et votre conjoint si vous êtes en couple.

Comme dans toute situation de crise, tenez un conseil de guerre : concertez-vous avec votre partenaire si vous vivez à deux. Posez-vous (seule ou à deux) et réfléchissez aux règles à mettre en place pour faciliter les activités de chacun.e tout en restant dans un cadre agréable.

Par exemple :

  • Définissez les horaires en tenant compte des rythmes de chacun. Comme il n’y a pas de temps de transport (je vous vois déjà sourire), il est possible de se lever un peu plus tard le matin. Par contre, l’heure du coucher ne change pas, afin de garder le rythme au moment où la crise sanitaire sera terminée…. Ou l’inverse, en fonction de l’âge des enfants.
    Vous pouvez aussi profiter du moment où vos enfants dorment pour travailler un peu et passer plus temps avec eux quand ils seront réveillés.
    Pour ne pas avoir à faire trois fois la cuisine, il est également important que tout le monde prenne ses repas en même temps. Cela permettra en outre, de partager des moments en commun.
  • Attribuez les rôles de chaque membre de la famille (qui fait quoi, quand, comment, où…). Ainsi, il peut être établi que votre ado s’occupera de sa petite sœur pendant que vous êtes en réunion ; que votre conjoint s’occupe plus particulièrement des devoirs d’histoire et de français, alors que vous serez le soutien en mathématiques ; la cuisine étant devenue la cantine du midi, il sera indispensable de préparer les déjeuner en plus des dîners : toutes les contributions seront les bienvenues, aussi bien pour définir les menus équilibrés que pour préparer les repas
  • Établissez des règles de vie : quand la porte du bureau est fermée, c’est que Papa/Maman est en réunion, il/elle ne doit pas être dérangée, sauf extrême urgence. Il est possible de frapper doucement à la porte et d’entrer si Papa/Maman l’autorise. S’il n’y a pas de réponse : demi-tour ; c’est que Papa/Maman est en réunion.
  • Le respect n’est pas à sens unique : en tant que parents, vous vous devez aussi de frapper à la porte avant d’entrer dans la chambre de votre ado !
  • Tenez compte des impératifs de chacun : téléconf, audio, cours en ligne…
  • Prévoyez des règles ordinaires assouplies : plus de temps devant la télé ou sur la tablette. Avec les plus grands, déterminez les conditions et la durée : apprendre et réciter une poésie = un dessin animé ; devoirs terminés = une heure de jeux vidéo…
  • Pensez aussi aux grands-parents. Même à distance, ils peuvent jouer un rôle comme raconter une histoire au benjamin par exemple.

Le plan de bataille étant établi, il est temps de passer à la phase suivante…

#3 – Annoncez les règles de confinement

Source : Shutterstock

Le moment de partager le nouveau mode de vie est crucial. Même si la plupart des règles que vous aurez définies ne changent pas, c’est toujours mieux d’énoncer les évidences. Cela évitera les incompréhensions et les disputes.

Réunissez toute la maisonnée et expliquez la nouvelle organisation : pourquoi, comment, quand…

Ne dramatisez pas. Trouvez les bons mots en fonction de l’âge des enfants. Mais tout peut être expliqué, même aux tous petits.

Insistez sur le fait que c’est temporaire, même si vous ne savez pas quand cela va se terminer. C’est rassurant de savoir que cet état va prendre fin un jour.

Avoir un cadre et des règles définies rassurera vos enfants et vous permettra de vivre plus sereinement, sans avoir à vous justifier sans arrêt : souvenez-vous de Super Nanny !

Ecoutez éventuellement les remarques justifiées de vos enfants, et réajustez si vous avez raté un truc vital : votre ado a lui aussi un rendez-vous Skype avec son prof de français tous les jours à 9h00… en même temps que votre réunion d’équipe. Voyez comment vous pouvez vous adapter si nécessaire.

Les règles communes ayant été partagées, faites valider que tout le monde est d’accord (seule exception : le bébé). Une fois acceptées, de plus ou moins bonne grâce, l’heure de la mise en place a sonné. La journée peut commencer…

Oui, mais pas n’importe comment.

Voyons la condition indispensable pour vous donner la pêche et bien débuter votre journée…

#4 – Habillez-vous

Oui, vous avez bien lu : s’habiller. Cela vous viendrait à l’idée d’aller travailler en chemise de nuit ou d’envoyer vos enfants à l’école en pyjama ? Je suis sûr que non.

Source : Shutterstock

Alors même en restant à la maison, préparez-vous : prenez une douche, maquillez-vous, habillez-vous exactement comme si vous alliez sortir, surtout si vous avez des visio-conférences. La consigne vaut aussi pour votre progéniture, même les ados. Bien sûr, des tenues plus décontractées sont autorisées, à la fois pour vous et pour vos enfants. Mais exit les nuisettes et autres tenues de nuit.

Pourquoi ?

En vous habillant, vous envoyez à votre cerveau un signal : vous n’êtes pas en vacances. Vous vous conditionnez mentalement à passer à l’action et cela booste votre motivation.

Ce signal vaut pour tous les membres de la famille. Rester en pyjama inciterait les enfants à retourner au lit… Même si cela vous arrangerait d’avoir un peu de tranquillité supplémentaire, ce n’est pas l’objectif recherché ! Désolée !!!

Tout le monde s’est équipé de sa tenue de travail ?

Alors il est grand temps de passer au point suivant, tout aussi essentiel …

#5 – Établissez un planning béton

Source : Getty-images

En tant que cheffe d’Etat-Major, il est plus que jamais de mise d’établir un planning béton pour maximiser votre journée en télétravail. En effet, à votre habituelle to do list, vous devrez ajouter celle de l’animatrice maison :

  • Activités de vos jeunes enfants en fonction de leur âge : coloriage, peinture, pâte à sel, puzzle, collage, gommettes, pâte à modeler, DIY (Do It Yourself), jeux de société, lecture, films, émissions culturelles, podcasts …
  • Aide aux devoirs pour les plus grands
  • Tâches ménagères accrues : aspirateur, courses, cuisine, lessive, repassage…
  • Activités professionnelles : rédaction de documents, analyses de résultats, développement de projet, téléconf, audioconf, réponses aux mails, assistance utilisateur…
  • Temps de pause

Les enfants se lassent vite. Prévoir plus d’activités que nécessaire vous évitera d’être dans l’improvisation !

N’hésitez pas non plus à négocier pour vous faire seconder.
Par exemple : tu veux qu’on joue ensemble. Je suis d’accord, mais je dois aussi préparer le repas et il est déjà 18h00. Qu’est-ce que tu proposes ?
Si votre enfant n’a pas d’idée, vous pouvez toujours lui en suggérer : est-ce que tu serais d’accord pour éplucher les pommes de terre pendant que je prépare les poireaux pour la soupe ? Et ensuite, on joue ?

Ou : Tu me demandes de t’aider à résoudre ton exercice de maths. Je suis d’accord, mais je dois aussi passer l’aspirateur et mettre le linge à sécher. Tu voudras bien m’aider après ? Qu’est-ce que tu préfères ?

Ce n’est pas du chantage, c’est du gagnant/gagnant pour vous adapter aux changements… Et tenir votre planning.

A lire aussi : dire Non : 7 conseils pour oser s'affirmer

Armée de votre emploi du temps idéal, vous pouvez à présent entrer dans le vif du sujet. De quoi s’agit-il ?…

# 6 – Gardez le contact avec vos collègues

Si vous travaillez en équipe, vous êtes certainement équipée d’un ou plusieurs logiciels de communication à distance pour réaliser des visioconférences, faire des points réguliers avec vos collaborateurs et/ou votre N+1 et/ou vos clients.

Source : Pixabay

Si votre travail ne vous amène pas à échanger naturellement avec vos collègues, ne restez pas seule dans votre coin. Gardez le contact avec eux, partagez votre quotidien, vos idées, vos craintes… exactement comme si vous étiez au bureau.

De nombreux outils vous permettent d’échanger à plusieurs, soit par écrit (Whatsapp, Skype, Slack…), soit oralement (Skype, Zoom, Teams…).

Alors pourquoi pas un Teams Café chaque matin pour échanger pendant 10 minutes du bonheur de votre confinement ou un Skype Apéro le vendredi soir pendant une demie heure avant un super le week-end confiné à la maison ?

Mais la semaine ne fait que commencer, vendredi n’est pas pour demain. Vous avez trouvé votre rythme, les enfants sont sages comme des images. Ouf ! Tout est sous contrôle.  Vous avez enchaîné deux ou trois réunions, vous êtes à présent plongée dans un tableau de bord rempli de formules impressionnantes qui nécessite toute votre vigilance … Attention !

N’en oubliez pas les fondamentaux…

# 7 – Faites des pauses régulières

Ce n’est pas parce que vous êtes en télétravail que vous devez travailler plus. Certes, vous n’êtes pas en vacances, mais vous n’êtes pas au bagne non plus !

Conservez un rythme normal de travail (pause-café/thé, déjeuner, pause pipi…). Et si vous êtes work-addict, programmez-vous régulièrement des rappels sur votre smartphone ou dans votre Outlook (1h à 1h30).

Pensez à modifier le statut de vos applications : en pause, je reviens dans 5 minutes ; déjeuner, je reprends à 14h00…

Source : PixabayDéfoulez-vous quelques minutes sur une musique endiablée avant d’écouter une musique plus douce pour un retour au calme.

Les blagues potaches de votre collègue vous manquent ? Regardez quelques vidéos sur YouTube pour vous détendre. Si vous êtes en mal d’inspiration, je vous conseille quelques incontournables comme « L’école des fans », « Détecteur de mensonges des enfants », « La baronne », « Anne Roumanoff », ou encore les vidéos de Norman… Mais n’y passez pas la journée non plus ! Activez vos alarmes pour vous rappeler à l’ordre !

N’hésitez pas à vous avancer dans vos tâches ménagères : 30 minutes de rangement et de ménage sur une musique entraînante le matin, un peu de cuisine ou de ménage l’après-midi… Cela vous aidera à vous recentrer et vous n’aurez pas perdu votre temps.

Attention au goûter avec les enfants. Si vous n’en faites pas au bureau, n’en prenez pas sous peine de prendre quelques kilos sur les hanches. Avec l’arrivée du printemps, avouez que ce n’est pas terrible. Contentez-vous d’une tasse de thé ou de café ou d’un verre d’eau.

Pensez aussi à vous hydrater régulièrement !… ainsi que vos rejetons.

Et ce n’est pas tout. Vous devez également penser à une pratique capitale…

# 8 – Faites de l’activité physique

Comme vous êtes confinée, vous ne pouvez plus aller à la salle de sports ou à la piscine le midi… et vous ne courez plus pour attraper votre train ou RER non plus. De leur côté, vos enfants n’ont plus école et sont donc privés de récrée… Il n’en demeure pas moins que vous avez besoin de vous dépenser si vous ne voulez pas vous entretuer avant la fin de la journée.

Prévoyez des moments où vous pratiquerez de l’activité physique, seule ou mieux en famille. Quelques étirements (du dos notamment), 

Voir la vidéo de Masha Kruglova

des squats, se lever et s’assoir une dizaine de fois de sa chaise, monter et descendre les escaliers, piétiner sur place… Remettez en service les appareils que vous aviez remisés dans un coin de votre appartement (vélo d’appartement, elliptique…). Bref, amusez-vous !

Source : Le Point

30 activités pour vos enfants pendant le confinement

Pensez aussi à lever le nez de vos écrans !

  • Levez-vous et regardez par la fenêtre, le plus loin possible puis regardez quelque chose proche de vous ; refaites cet exercice 5 ou 6 fois
  • Frottez vos mains l’une sur l’autre pendant quelques secondes puis placez-les en coquille devant vos yeux pendant une minute
  • Levez les yeux vers le plafond (la tête ne bouge pas), regardez à gauche, baissez les yeux vers le sol, puis regardez à droite et refaites cet enchainement 5 ou 6 fois. Puis faites tourner vos yeux dans l’autre sens (vers le plafond, à droite, vers le sol, à gauche) 5 ou 6 fois également
  • Marchez lorsque vous passez des appels ou que vous réfléchissez

Vous pensez que vous abusez ? Alors lisez ce dernier point prépondérant …

# 9 – Déculpabilisez et profitez

Comme le disait si bien ma grand-mère : à la guerre comme à la guerre ! Il n’y a pas de bonne et de mauvaises solutions. Il n’y a que de mauvaises stratégies. A chacun de trouver ce qui lui correspond le mieux dans ce contexte exceptionnel !

Des choses inattendues vont vous manquer: vos collègues qui vous agaçaient prodigieusement ; l’enchainement des réunions… inutiles pour certaines mais qui finalement vous permettaient de rencontrer du monde ; les transports en commun et leur moment de décompression avant de rentrer à la maison pour attaquer votre deuxième journée ; les repas sur le pouce pour gagner du temps sur le temps… C’est normal. L’être humain n’aime pas le changement.

Mais à toute chose malheur est bon. Vous découvrirez inexorablement des choses que vous allez apprécier et qui vont bouleverser votre vie.

Source : Dreamstime

Profitez de votre famille. Ce n’est pas tous les jours que vous aurez l’occasion de passer du temps ensemble sur une aussi longue période. Profitez-en pour vous créer des souvenirs inoubliables !

Et profitez de l’instant présent. D’après le psychiatre Christophe André, « nous sortirons plus sages de cette crise« . Ses conseils ? Accepter et méditer.

Finalement, ce télétravail, une fois que chacun a pris ses marques, il n’est pas si terrible !

————————————————————

Certains conseils vous ont été utiles ? Vous avez d’autres astuces efficaces qui ne sont pas citées ici ? Partagez sans attendre en laissant un commentaire ci-dessous !

Vous avez des problèmes que vous n’arrivez pas à solutionner ? Posez-moi vos questions dans les commentaires. J’y répondrai rapidement !

Partagez sur vos réseaux sociaux préférés :
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.