Comment Repérer un Manager Toxique Lors d’un Entretien d’Embauche

Cliquez sur « Play » pour écouter ou faites un clic droit ici puis « Enregistrer la cible du lien sous… » ou sur « Télécharger » pour le recevoir sur votre téléphone ou tablette par exemple, et l’écouter sur votre appareil.

Manager avec des cornes de diable sur la tête face à une recrue

Vous envisagez de changer de poste, commencez à scruter les offres sur le marché… et vous demandez si c’est une bonne idée de changer maintenant ? Car on sait ce qu’on quitte mais on sait rarement ce que l’on trouve. Surtout si vous avez déjà vécu une situation dans un environnement qui ne vous convenait pas, voire était toxique.

Vous venez de passer un entretien d’embauche avec un sentiment d’inconfort, sans pouvoir mettre le doigt sur la raison exacte ? Ce malaise, parfois subtil, peut être le signe avant-coureur d’un management toxique, un phénomène de plus en plus observé dans le monde professionnel actuel. Car un poste de rêve peut se transformer en un véritable cauchemar professionnel si l’on n’y prend garde.

Mais comment distinguer un manager bienveillant d’un manager potentiellement toxique lorsqu’on se trouve de l’autre côté de la table ?

Commençons par définir ce qu’est exactement un manager toxique et ce qui le distingue d’un management nocif.

#1 – Manager Toxique ou Management Toxique ?

La distinction entre un « manager toxique » et un « management toxique » s’apparente à celle entre une plante toxique et un sol contaminé dans un jardin.

Manager toxique :

Un manager toxique, tel une plante toxique, affecte directement son entourage immédiat, nuisant à la santé de son équipe.

  • « Manager toxique » se réfère spécifiquement à une personne. Concerne le manager dont les comportements, attitudes ou méthodes de gestion ont un impact négatif direct sur ses subordonnés ou l’équipe.
  • Les actions ou le comportement du manager toxique peuvent inclure l’abus de pouvoir, le manque de respect, l’intimidation, la manipulation ou le favoritisme, entraînant un climat de travail malsain, une baisse de motivation et/ou une détérioration de la santé mentale des employés.
  • Le problème est souvent concentré sur une seule personne (le manager) et peut potentiellement être résolu par un changement de leadership ou par des mesures disciplinaires à l’encontre du manager concerné.
  • Un manager peut être toxique pour l’un ou certains de ses subordonnés et pas pour d’autres.

A lire aussi – Briser l’emprise d’un pervers narcissique : 7 façons simples de communiquer avec lui

Management toxique :

À l’inverse, le management toxique, semblable à un sol contaminé, représente un problème systémique qui impacte l’ensemble de l’organisation, nécessitant une intervention profonde pour rétablir un environnement de travail sain.

  • « Management toxique » fait référence à une culture, des politiques ou des pratiques organisationnelles mises en place au sein de l’entreprise, qui sont nuisibles à l’ensemble des employés.
  • Le management nocif est un problème systémique qui peut être le résultat d’une structure organisationnelle rigide, de politiques de ressources humaines déficientes, d’une culture d’entreprise toxique, ou d’une absence de mécanismes de feedback et de communication efficaces.
  • Il s’agit d’un problème plus large que le « manager toxique » et nécessite une refonte systémique ou une réforme organisationnelle pour être résolu, car il est enraciné dans la manière dont l’entreprise est gérée à tous les niveaux.
  • Un manager toxique peut engendrer un management nocif et impacter tous les collaborateurs de son service et de ceux avec qui ils sont en relation.

Par exemple, au début des années 2000, au sein de mon parcours au département de contrôle de gestion, je n’ai pas seulement été témoin, mais aussi victime, du poids écrasant d’un management toxique. Le directeur des ventes de l’époque, par sa pression constante et ses exigences démesurées, avait créé une atmosphère de travail si oppressante qu’elle impactait lourdement les relations au sein de ses équipes mais aussi entre les équipes de nos deux Directions.

La tension est montée à un tel point qu’un tragique incident s’est produit, poussant une collègue à quitter son travail pour aller se jeter sous un train afin d’échapper à cette souffrance.

Suite aux scandales dévoilés dans la presse dans des sociétés comme France Telecom ou encore Renault, la législation a heureusement évolué depuis. La société reconnaît désormais l’importance vitale de prévenir de telles situations et de protéger la santé mentale des salariés au travail.

Si vous vous retrouvez dans une situation similaire, n’hésitez pas à contacter votre médecin traitant, la médecine du travail, les RH ou les syndicats !

Nous venons de clarifier la distinction entre « manager toxique » et « management toxique ». Maintenant, vous appréhendez de vous retrouver sous le joug d’un.e manager toxique ? Comment repérer ce type de personne lors d’un entretien ?

#2 – Signaux d’Alerte Pendant l’Entretien

En quête d’un nouvel emploi ? L’entretien d’embauche est un moment clé pour le recruteur, qui tient à s’assurer qu’il engage la meilleure personne pour le poste et l’entreprise… et c’est aussi pour vous, le moment d’évaluer que non seulement le poste vous correspond (et non l’inverse), mais aussi que l’environnement de travail vous convient.

Ce n’est pas toujours simple de repérer un manager toxique, car parfois ils sont très forts pour le cacher.

Mais parfois, il y a des signes qui ne trompent pas.

Une femme cadre en entretien qui ouvre son 3ème et pose des questions pour rester vigilente
Source : Blog de Cadre

Voici quelques signaux d’alerte à surveiller, qui pourraient indiquer que vous êtes face à un manager potentiellement toxique :

     🚨Langage corporel

     Un langage corporel fermé, comme des bras croisés, un manque de contact visuel, ou une inattention comme regarder son téléphone lorsque vous parlez, peut révéler un désintérêt ou un manque de respect envers vous-même.

     Un manager bienveillant se montre ouvert et attentif, son téléphone sur silencieux.

     🚨Égocentricité

     Un manager qui passe la majorité de l’entretien à parler de ses propres réalisations, sans laisser d’espace pour vos questions ou contributions, peut manquer d’empathie et de considération pour les autres. Ce comportement peut signaler un style de management centré sur soi, peu propice à l’épanouissement des collaborateurs.

     🚨Objectifs flous

     L’incapacité du manager à définir clairement les objectifs du poste ou à exprimer clairement ce qu’il attend du futur collaborateur est un autre signe préoccupant.

Photo floue d'un bureau moderne
Source : GettyImage

Cela peut révéler une absence de vision ou un manque de direction, ce qui rendrait difficile pour vous de comprendre vos responsabilités ou de planifier votre évolution au sein de l’entreprise.

     🚨Attitude dédaigneuse

     Un manager qui vous toise à votre arrivée, minimise vos expériences, vous interrompt régulièrement, ne vous écoute pas, ou est à côté de la plaque et vous assure avoir parfaitement saisi ce que vous dites, démontre un manque de respect et de professionnalisme.

     Une attitude condescendante ou intimidante lors de l’entretien peut se révéler encore plus prononcée une fois en poste.

     Et si le manager vous dit que vous faites une erreur sur un point, sans vous aider à la corriger ou expliciter le problème, cela peut signaler une tendance à critiquer sans fournir de soutien constructif, un trait souvent associé aux environnements de travail négatifs.

     🚨Questions intrusives et Remarques déplacées

     Le manager vous pose des questions totalement indiscrètes ou déplacées (voire illégales en étape de recrutement !) : votre âge, votre situation amoureuse, le nombre d’enfants, votre orientation politique ou encore votre religion… et tout ce qui vous met mal à l’aise.

     Il se permet un commentaire sur votre apparence physique, votre maquillage, votre coiffure…

     Ces questions et commentaires déplacés signalent une transgression des lois sur la confidentialité et la discrimination ainsi qu’un manque de respect pour la vie privée. Rappelez gentiment à votre interlocuteur qu’il est en train d’outrepasser ses droits, et restez en état d’alerte maximale !

A lire aussi : dire Non : 7 conseils pour oser s’affirmer

     🚨Evitements et Focalisation

     Le manager semble mal à l’aise quand vous le questionnez sur l’ambiance dans son équipe et sa façon de maintenir la motivation de ses collaborateurs (ou il répond à côté en esquivant le sujet…)

     Le manager ne s’intéresse qu’à vos chiffres et pas à vous, à ce qui vous anime, vous motive, ni à vos ambitions ou envies d’évolution.

     Cette attitude indique un manager qui privilégie peut-être la performance immédiate sans considérer l’importance de l’épanouissement individuel et du développement professionnel, suggérant un potentiel manque d’empathie et de soutien envers ses équipes.

Vous connaissez quelques signaux d’alerte à surveiller. Mais même s’ils ne se déclenchent pas, rien ne dit que tout est sous contrôle !

Comment pousser l’investigation plus loin pour démêler le vrai du faux ? C’est ce que nous allons voir dès à présent…

#3 – En Quête de Ciel Clair : Poser les Bonnes Questions

Que vous ayez identifié des drapeaux rouges ou non, il est temps d’affiner votre approche pour déceler la présence éventuelle d’un management toxique. Comme dans une rencontre amoureuse, il est essentiel que la future relation soit épanouissante pour chacun.

Le recruteur vous pose des questions ? Votre rôle est d’en faire autant. Cela peut-être au cours de l’échange, en mode ping-pong.

Partie de Ping Pong entre une femme cadre et son collègue
Source: GettyImages

Par exemple, le recruteur vous demande « quelles sont vos valeurs ? », après avoir apporté vos réponses, n’hésitez pas à demander « et quelles sont les valeurs de l’entreprise » ?…

Et si la question ne vous a pas été posée, demandez l’information à la fin de l’échange, lorsque la personne qui vous reçoit vous demande « avez-vous des questions ? »

Pourquoi ? Parce que si vos valeurs sont « Sécurité, Equilibre de vie, Collaboration et Développement durable », et que celles de l’entreprise sont « Prise de risque, Disponibilité, Compétition et Profit à court terme », vous êtes aux antipodes l’un de l’autre… Vous recherchez le paradis… et vous allez mettre les pieds en enfer. D’où l’importance d’avoir fait un petit travail introspectif pour bien se connaître.

A lire aussi – Découvrez vos valeurs fondamentales pour renforcer confiance et estime de soi

Dans la même veine, voici quelques questions complémentaires qui vous permettront de vous assurer que vous vous embarquez sur le bon vol :

  ❓Comment vous décririez votre style de management ?

    Une compréhension claire du style de management vous permet de juger si vous pourrez être à l’aise pour travailler avec ce manager. Cherchez des indices de flexibilité, de soutien et d’encouragement de l’autonomie par rapport à un contrôle strict ou à une microgestion.

  ❓Qu’est-ce qui vous rendrait fier de m’avoir recrutée ?

    Cette question vise à découvrir quels sont les critères de succès selon le manager. Une réponse focalisée uniquement sur les performances et les résultats peut indiquer une pression élevée, tandis qu’une mention de croissance personnelle et de contribution à l’équipe suggère un management plus équilibré.

  ❓Qu’est-ce qui pour vous serait synonyme d’une période d’essai réussie ?

    Explorer les attentes spécifiques pendant la période d’essai révèle non seulement les priorités immédiates du manager mais aussi sa vision à long terme pour votre rôle. Cela vous aide à évaluer si les objectifs sont réalistes et alignés avec votre approche professionnelle.

  ❓Quel est pour vous le principal challenge qui m’attendra si je rejoins l’équipe ?

Femme d'affaires heureuse qui franchit la ligne d'arrivée d'une course
Source : GettyImages

   Identifier les défis potentiels vous prépare mieux à les affronter et montre si le manager a une vision réaliste des obstacles et de la manière dont ils soutiennent leurs équipes pour les surmonter.

Ces questions très spécifiques vous permettent d’évaluer les compétences techniques nécessaires pour le poste pour ne pas vous crasher.

Mais ce n’est pas tout ! Vérifions à présent les conditions de vol…

#4 – Conditions Climatiques : Évaluer l’Atmosphère Professionnelle

Vous aspirez à un havre de paix… mais sans vigilance, vous pourriez bien vous retrouver au cœur d’une zone de turbulence sans précédent.

Pour éviter de vous retrouver en chute libre sans parachute, voici quelques questions stratégiques à poser lors de votre prochain entretien, qui vous aideront à garder les commandes et vérifier si la réponse du manager est bienveillante… ou pas !

  ❓Comment vous décririez votre équipe en une seule phrase?

    La réponse à cette question peut vous donner un aperçu de la dynamique de l’équipe, reflétant si le manager met l’accent sur la collaboration, l’innovation, ou peut-être la pression et le stress. Cela vous aidera à sentir si l’esprit d’équipe correspond à vos attentes et valeurs.

  ❓Quel est le principal axe d’amélioration que vous avez décelé dans votre équipe ?

    Un manager transparent sur les défis de son équipe montre une volonté d’amélioration continue et une reconnaissance des opportunités d’évolution. Cela peut indiquer un environnement où le feedback constructif et l’apprentissage sont valorisés.

  ❓Pouvez-vous me décrire comment les succès et les échecs sont gérés au sein de votre équipe ?

    Cette question peut révéler si l’entreprise adopte une approche constructive face aux erreurs et valorise l’apprentissage, ou si elle punit et stigmatise les échecs, ce qui est typique d’un environnement toxique.

    ❓Quelles sont les opportunités de développement professionnel offertes aux employés ?

    Une absence de réponse claire peut indiquer un manque d’investissement dans la croissance de l’équipe, reflétant potentiellement un style de management plus intéressé par les résultats immédiats que par le développement à long terme des compétences.

  ❓Comment les conflits sont-ils généralement résolus dans votre équipe ?

Deux femmes d'affaires s'écharpent tandis que leur collègue masculin tente de les séparer
Source: GettyImages

    Cette question peut vous éclairer sur les compétences en communication et le degré de transparence du manager, ainsi que sur la présence ou l’absence d’une structure de support pour gérer les désaccords de manière saine.

    Maintenant, il se peut aussi qu’il n’y ait jamais eu de conflit majeur dans le service…

    ❓Quelles mesures sont prises pour assurer l’équilibre travail-vie personnelle des employés ?

    Une politique floue ou non existante à cet égard peut signaler un environnement de travail où les limites personnelles ne sont pas respectées.

  ❓Comment définiriez-vous la culture d’entreprise ici, et quel rôle le management joue-t-il pour la soutenir ?

    La réponse peut donner des indications sur l’importance accordée au bien-être des employés et sur la manière dont les valeurs de l’entreprise sont véritablement incarnées au quotidien.

Ce type de questions vous permettra de comprendre l’environnement de travail que vous pourriez intégrer. Choisissez celles qui vous semblent les plus pertinentes par rapport à vos préoccupations et vos priorités.

Les réponses, ou parfois l’absence de réponse, vous fourniront des indices précieux sur la réalité du management et de la culture d’entreprise, vous permettant ainsi de prendre une décision éclairée quant à votre futur professionnel !

Pour conclure :

Intégrer la bonne équipe et atterrir dans le bon environnement de travail, c’est comme choisir le bon vol : essentiel pour arriver à destination en toute sécurité pour une satisfaction maximale.

En posant des questions stratégiques et en scrutant l’atmosphère professionnelle, vous vous assurez de rejoindre une équipe qui vole dans la même direction que vous.

Pensez aussi à contacter les membres de l’équipe pour prendre la température !

————————————————————

Avez-vous déjà quitté un entretien d’embauche avec un sentiment d’inconfort, sans réussir à identifier clairement la source de votre malaise ? Peut-être avez-vous détecté des signaux d’alerte lors de votre rencontre avec un futur manager, mais vous n’êtes pas tout à fait sûr de leur signification ? Ou, au contraire, avez-vous réussi à éviter un environnement de travail toxique grâce à votre perspicacité lors d’un entretien ?

Quelle que soit la situation vécue, partagez vos histoires, conseils et stratégies dans les commentaires ci-dessous !

Blog de Cadre est également là pour vous aider à dépasser vos limites et atteindre vos objectifs ! Pour tous renseignements, prenez contact avec moi en cliquant ici. Je vous répondrai rapidement !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager