Comment travailler avec une loyale

Votre collègue de bureau imagine tout le temps des scénarios catastrophes et vous avez parfois l’impression d’être la cible de toutes ses frayeurs ? Votre manager n’arrive pas à prendre de décisions ? Votre collaboratrice est suspicieuse, ne vous fait pas confiance et vous défie régulièrement ? Et si elles étaient des « loyales » ?

Voyons les caractéristiques du 6ème type de personnalité de la grille de lecture Ennéagramme (type 6 dans la suite de cet article) dont j’ai commencé à vous parler dans l’article « Les 9 blessures d’enfance. Quelle est la vôtre ? »

NB - Les caractéristiques ci-dessous sont celle d'une personne très type 6 ; 
bien évidemment, chaque personne d'un type donné est différente ; 
il s'agit juste des points communs les plus fréquemment rencontrés.

La loyale : ses qualités et les défauts de ses qualités 

 

Les personnes du type loyal sont des personnes vaillantes, très respectueuses des autres. On peut compter sur elles, leur engagement est sans faille.

Elles cherchent à se fondre dans la masse pour ne pas attirer l’attention, mais dans un cadre structuré par des règles de fonctionnement, au sein d’un groupe de confiance, elles sont reconnues pour être productives, travailleuses, dévouées à leur entreprise… En un mot, une employée modèle.

Généralement anxieuses, à l’extrême, elles peuvent tendre vers la paranoïa, en imaginant le pire du pire.

Sous l’effet de la peur elles peuvent soit rester paralysées par le doute (phobique), soit devenir hyper-agressive et foncer tête baissée vers le danger (contre-phobique).

 

Rappel :

Interview de Fanny : Au début, quand je suis arrivée, j’étais un peu méfiante, parce que je me demandais ce qu’on attendait de nous. J’avais peur que ce séminaire soit une grande messe où on nous prêche la bonne parole et où on essaie de nous manipuler. Là après ces trois jours, je suis un peu rassurée, même si j’ai encore des doutes sur l’intention de ce séminaire.

Points forts : la loyauté et la vigilance

Évitement : l’autorité imprévisible. Pourquoi ? Parce que les règles sont transgressées ; que se passerait-il si les règles étaient transgressées ? Je me trouverais en insécurité et serais trahie = activation de ma blessure = activation de ma blessure

Blessure : la trahison

Sa croyance : Le monde est menaçant et dangereux ; pour ma sécurité je dois être vigilent et m’assurer que l’autorité est claire

Ses mots clés :

  • Confiance
  • Loyauté
  • Trahison
  • Les relations, c’est compliqué
  • Ca veut dire quoi, ce regard ?

Ses valeurs :

  • L’anticipation
  • La loyauté
  • La prudence
  • La clarté
  • Le doute

Ses points forts

  • Maître en gestion des risques : elle « sent » les dangers que les autres ne « voient » pas
  • Grande capacité d’analyse, choix responsables et pratiques
  • Anticipe, réfléchit à d’autres perspectives
  • Respecte les engagements envers les gens et les plans
  • Capacité à considérer à la fois la logique et l’émotion
  • Protège et prend soin des autres
  • Solutionne des problèmes à la dernière minute, alors même que tout semble perdu
  • Le danger : son sixième sens pour détecter les dangers est tellement développé qu’elle est capable de déceler les catastrophes avant qu’elles ne surviennent

La personne de type 6 aime :

  • Les situations claires
  • La sensation de sécurité
  • La loyauté
  • Avoir le temps de se préparer, de s’adapter
  • Se faire “l’avocat du diable” pour vérifier votre sincérité

Elle déteste:

  • L’autorité floue ou imprévisible
  • La trahison, le mensonge
  • Les situations ambiguës
  • Les imprévus
  • Les beaux parleurs, les arguments superficiels
  • Commencer quelque chose sans savoir où l’on va

Ses difficultés :

  • Devoir prendre des décisions rapidement, sans pouvoir envisager les risques encourus
  • Voir clair en elle-même à cause des difficultés contradictoires de ses pensées ; elle manque de confiance en elle
  • Faire confiance : elle craint que les autres profitent d’elle ou ne la déçoivent
  • Avoir du courage pour affronter les risques et dangers imaginaires auxquels elle a pensé
  • Dépasser son anxiété

Au travail :

  • Prenez le temps de l’écouter et de construire un environnement sécurisant. Encouragez-la à exprimer ses doutes et ses inquiétudes car elle n’a pas conscience d’envisager le pire des scénarios et d’oublier les autres possibilités
  • Aidez-la à se sentir en sécurité et à l’aise en partageant en écoutant et en lui offrant du soutien
  • Exprimez des encouragements et des critiques constructives. La loyale est dynamisée quand son manager lui fait confiance et apprécie ses contributions
  • Dans un projet, évoquez à la fois les points forts et les limites de ce projet
  • Partagez des règles communes et respectez-les ! Lorsqu’elle travaille dans un cadre où elle se sent en sécurité, où les consignes sont claires et cohérentes, la loyale passe à l’action et devient très efficace
  • Faites ce que vous avez annoncé. Dans le cas contraire, expliquez-lui la raison de votre retournement. Si elle apprenait par ailleurs que vous n’avez pas tenu vos engagements, elle se sentirait trahie et vous perdriez sa confiance
  • Sa peur du danger et des autres est telle, qu’elle peut avoir du mal à commencer un travail ; donnez-lui tous les éléments, rassurez-la en lui expliquant ce qui a été mis en place pour contrer le problème qu’elle vous expose au cas où il se présenterait. Car si sa peur domine, en cherchant à éviter le danger elle va soit se soumettre à votre autorité ou au contraire la braver.
  • Incitez-la à trouver elle-même des alternatives à ses projections, afin de faire descendre l’anxiété et éviter les conflits aves les autres membres de l’équipe. Ses doutes perpétuels ont tendances à agacer les autres
  • Laissez-lui un temps de réflexion pour gérer ses doutes
  • Prenez acte de ses réussites, elle se remotivera. Mais ne soyez pas excessif dans vos compliments, elle pourrait se méfier de vos arrières pensées

Management :

En tant que manager, si une loyale a eu un cadre clair et sait ce que la Direction attend d’elle, elle se montre active et efficace dans l’action.

Mais dans un environnement changeant, où les objectifs ne sont pas posés ou flous, elle autoalimente sa peur en restant dans le mental et peut avoir tendance à rester dans l’indécision, chercher des conseils et des informations pour se rassurer (ou se confirmer qu’elle a raison d’être sur le qui-vive), ne pas donner de directive et laisser ses collaborateurs prendre les décisions à sa place.

Elle peut aussi prendre une décision mais en changer à tout instant.

Elle a également peur des autres et de leurs intentions cachées. Quand elle n’a pas confiance, elle ne donne pas d’information pour ne pas risquer d’être trahie, teste les personnes afin de définir celles qui sont fiables et sur qui elle peut s’appuyer.

Son sens de l’anticipation à imaginer ce qui pourrait arriver de pire, fait d’elle une excellente dirigeante pour redresser la barre dans les situations désespérées. Elle réussit à mettre de côté ses doutes et agit alors avec beaucoup d’énergie et de clarté quand une situation doit être redressée. Elle peut aussi défendre des perdants et trouver les arguments qui font mouche.

Quand une manager 6 est stressée, elle peut devenir agressive, critique, virulente, rabaisser son interlocuteur.

 

Personnages du type 6 (de films ou de séries) :

 

————————————————————

Vous connaissez des personnes de type 6 et ces informations vous ont été utiles ?
Vous êtes vous-même de type observatrice et souhaitez apporter des compléments ou un témoignage ?
Laissez-moi un commentaire et partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Partagez sur vos réseaux sociaux préférés :
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.