Vous travaillez avec un pervers narcissique : 6 attitudes à adopter pour vous sauver

Source : Pixabay

Votre manager s’acharne contre vous dès que vous mettez un pied dans son bureau ? Votre collègue ne vous donne pas sciemment toutes les informations et vous rabaisse régulièrement avec mépris en réunion ? Votre collaborateur clame sur tous les toits que vous êtes vraiment un très mauvais manager et nuit à votre image ? Ces tactiques couramment employées par les pervers narcissiques n’ont d’autre but que de vous détruire moralement pour vous éliminer de son chemin.

Dès lors, que devez vous faire pour vous en sortir ? Je vais vous donner 5 solutions pour vous en sortir.

Mais voyons d’abord ce qu’il ne faut surtout pas faire lorsque vous êtes face à un pervers narcissique.

A lire aussi : 
Vous déprimez au travail ? Et si vous étiez la proie d’un pervers narcissique ?

#1 – Ne pas essayer de changer le PN 

Un manipulateur est une personne amorale, dépourvue de compassion, dont l’unique but dans la vie est de réussir brillamment pour éblouir les autres. Pour y parvenir, il va éliminer de son chemin tout ce qui peut ternir son image et lui mettre des bâtons dans les roues.

La meilleure façon pour y arriver est de déstabiliser ses concurrents en les faisant passer pour des « mauvais ». Si vous êtes déjà mauvais à ses yeux, vous n’êtes pas un danger. Par contre, si vous êtes perfectionniste ou haut potentiel, vous devenez un sérieux concurrent qui a toutes les chances de lui voler la vedette.  

Source : Pixabay

Afin de rester sur le piédestal sur lequel il s’est placé, il n’a qu’un seul moyen : vous faire perdre votre confiance en vous en vous mettant la tête sous l’eau par tous les moyens. Il ne s’attaque donc pas à n’importe qui.

Le PN va choisir une cible (une seule à la fois) qui doute d’elle-même, manque d’estime de soi et cherche à se remettre facilement en question. Les personnes ayant de l’assurance le renvoient rapidement dans ses 22 quand il s’y frotte. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le PN manque énormément de confiance en lui. C’est pour cette raison qu’il n’agit jamais à découvert.

De nombreuses victimes de ces bourreaux sans cœur essaient de le comprendre, de discuter avec lui, de le faire changer… Ce n’est que peine perdue. Dans son esprit, vous êtes un nuisible vile et méprisante. Son seul objectif est de vous écraser pour vous détruire complètement.

Cette façon de penser est incompréhensible pour un être humain empli de compassion et d’empathie telle que vous. Faire du mal pour le plaisir de faire du mal n’est pas concevable… Mais le PN est ainsi fait, et pour lui vous n’êtes qu’un objet… un objet n’a pas de sentiment, c’est plus facile à détruire.

Vous l’avez bien compris, vous ne pourrez pas changer votre bourreau en être aimant et doux.

Ceci nous amène à la première  attitude à adopter lorsque vous êtes en présence d’un pervers narcissique.

#2 – Prendre conscience

Pour tout changement, quel qu’il soit, il faut une prise de conscience. C’est une condition sine qua non pour pouvoir passer à l’étape suivante, quelle qu’elle soit.  Ici, ce sera de réaliser que vous êtes face à un PN, de reconnaitre que le problème ne vient pas de vous mais du pervers narcissique et d’accepter que vous ne pourrez pas le changer.

Après ce glaçant état de fait, difficile de rester de marbre. Comment faire face à cet extraterrestre inhumain qui veut nuire à votre survie ?

Face à un danger mortel, une seule solution…

#3 – Fuir

Source : Pixabay

Vous pourriez être tentée de l’affronter. C’est sans compter sur ses supers pouvoirs de destructions face auxquels vous n’êtes pas armée.

Pendant toute la phase d’approche, il a eu le temps de vous étudier, de déceler toutes vos failles et d’enclencher la machine à broyer. Il est ceinture noire de manigances en tout genre. Il pratique cette discipline depuis tellement longtemps que vous êtes David face à Goliath.  

Tous les psychologues sont unanimes. La seule stratégie rapide et efficace pour sauver votre peau, c’est « la fuite« . Changez de service, trouvez-vous un autre poste dans une autre entreprise et démissionnez, allez voir votre médecin traitant ou la médecine du travail et mettez vous en arrêt maladie. Bref trouver une stratégie pour vous mettre hors d’atteinte. Ce n’est pas un aveu de faiblesse. Il y va de votre santé mentale.

Malheureusement, la loi n’est pas vraiment du côté des victimes de pervers narcissique. Pourquoi ? Pour 3 raisons.

D’abord parce qu’un PN avance masqué. Il est donc extrêmement difficile d’obtenir des témoignages et de prouver ses agissements.

Ensuite, c’est souvent une personne qui apporte de bons résultats à l’entreprise… où qui convainc sa hiérarchie que c’est le cas. Un patron n’a donc aucun intérêt à se séparer d’un collaborateur performant.

Enfin, si par chance l’entreprise vous soutient, il a une telle capacité à se faire passer pour une victime qu’il arrive à convaincre les juges que c’est lui qui est harcelé et en difficultés. Les dés sont donc pipés.

Vous ne pouvez pas lâcher votre poste pour des raisons financières ou autres ?

Voyons sans attendre la stratégie suivante.

#4 – Apprendre à s’affirmer

Source : Dreamstime

Sans vouloir vous culpabiliser, un PN ne vous a pas choisie par hasard. Il a décelée en vous des failles qu’il a su exploiter. Le drame, c’est que vous n’y étiez pas préparée, car votre éducation et les événements passés vous ont appris que vous deviez être sympa, faire des efforts, faire plaisir aux autres, vous remettre en question, évoluer…

Tous ces drivers, le PN ne les possède pas. Le sien c’est : réussir par tous les moyens. La seule remise en cause qu’il concède, c’est d’être encore meilleur dans la façon de parvenir à ses fins.

Comme je vous le disais précédemment, un PN teste son concurrent. S’il estime que son adversaire peut facilement le mettre KO, il va abandonner le combat et ne viendra pas se frotter à lui.

C’est ce que j’ai pu constater dans le service où j’ai travaillé. Notre manager a essayé d’appliquer ses méthodes avec un collègue qui était droit dans ses bottes et n’avait aucune intention de faire quelque chose qui ne lui convenait pas. Mon collègue lui a dit « non » d’un ton assuré et a d’instinct posé ses limites. Notre chefaillon a laissé tomber sur le champ, n’est pas revenu à la charge et avait même peur de lui.

Il est donc vital de commencer à vous affirmer face à votre persécuteur pernicieux. Apprenez sans remords à poser des limites claires et précises puis appliquer sans relâche la technique du disque rayé.

A lire aussi : Dire Non : 7 conseils pour oser s’affirmer

Par exemple, si votre PN vous impose une réunion à 18h alors que vous devez partir à 17h pour récupérer vos enfants :

  • J’entends que cette réunion est importante pour toi, mais je dois partir à 17h comme chaque soir
  • Mais c’est une réunion hyper importante. Tu ne peux pas ne pas y assister, ça va nous empêcher d’avancer demain
  • J’entends qu’au cours de cette réunion va nous donner des éléments pour avancer demain. Mais comme je viens de te le dire, je dois impérativement partir à 17h. Sur ce, je te laisse, je dois avancer sur nos projets

Simple et efficace.

Il existe une seconde parade tout aussi puissante qui mérite d’être connue. Découvrons-la sans attendre.

#5 – Apprendre à communiquer avec PN

Pour communiquer avec un PN, n’essayez pas de faire comme lui. C’est un poids lourd de l’art d’enfumer les autres, vous êtes dans la catégorie « poids paille ». S’engager sur son terrain vous expose à être mise au tapis d’entrée de jeu.

Quand bien même vous bénéficieriez de la chance du débutant en gagnant le premier ou le second round, vous n’êtes pas en mesure  de gagner le match sans un entrainement intensif de plusieurs années. Et de toute façon, cela n’est pas votre nature. Vous en seriez malheureuse.

N’essayez pas non plus de l’affronter devant des témoins. Il se sentirait acculé et la présence d’un danger imminent le pousserait à agir avec une extrême violence. Par instinct de survie, il n’aurait plus qu’une seule idée en tête : vous donner l’estocade le plus rapidement possible.

Apprenez les techniques de communication efficaces mises au point pour parer ses agissements délétères : préciser, recadrer, rester flou, poser des limites…

Voir l'article : Briser l'emprise d'un pervers narcissique : 7 façons simples de communiquer avec lui

Pour l’heure, il vous reste une dernière étape à franchir pour commencer à reconstruire votre estime de vous qu’il a commencé à mettre en pièce. C’est une étape indispensable à votre rétablissement. Il s’agit de…

# 6 – Commencer une thérapie reconstructive

Que ce soit dans leur vie privée ou au travail, toutes les victimes partagent le même constat : elles sont détruites de l’intérieur.

Source : Pixabay

Quoiqu’il se soit passé, les ravages ont laissé des traces profondes. De nombreuses émotions (justifiées pour certaines, injustes pour d’autres), envahissent les martyres qui ont vécu un véritable enfer pendant des mois voire des années.

Certaines victimes sont révoltées, contre leur persécuteur mais aussi contre elles-mêmes. Elles ont honte de s’être laissé abusées de la sorte. D’autres se sont enfoncées dans une dépression tellement sévère, qu’elles envisagent le pire. N’attendez pas d’en arriver à ce stade.

Il existe des thérapies efficaces comme l’EMDR, les TCC, l’EFT, Matrix… pour vous libérer de ces émotions extrêmement envahissantes et retrouver votre estime de vous.

Voir l'article : Comment gérer rapidement vos émotions en entreprise avec l’EFT

J’ai moi-même fait appel à une professionnelle suite à un harcèlement moral. Je peux vous assurer que si j’ai réussi à relever la tête aussi rapidement, c’est bien grâce à l’EFT et à Matrix.

Alors, n’attendez pas ! Vous le valez bien !  

 

Si vous aussi avez subi ou subissez les agissements destructeurs d’un pervers narcissique et avez besoin d’aide, contactez-moi pour faire le point sur votre situation et être accompagnée pour vous reconstruire. C’est possible !

————————————————————

Vous avez subi les joutes d’un PN ? Laissez un commentaire ci-dessous et racontez-nous comment vous en êtes sortie !

Et si d’autres sujets sur le bien-être au travail vous tiennent à cœur, n’hésitez pas à les suggérer ci-dessous.

Partagez sur vos réseaux sociaux préférés :
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.